Charpente traditionnelle sur bâtiment neuf

Publié le 6 Août 2014

Charpente traditionnelle sur bâtiment neuf

La charpente traditionnelle n’est pas indiquée uniquement pour la restauration du bâti ancien.

La charpente traditionnelle porte bien son nom et résume à elle seule ses qualités.

Composée d’assemblages de pièces (fermes, pannes, chevrons, lattes…) de bois massif, elle peut être assemblée à l’ancienne grâce à des tenons et mortaises, d’embrèvement, d’enfourchement, de boulons… 

Les constituants de la charpente traditionnelle sont les arbalétriers, l’entrait et le poinçon (ces trois éléments sont la base de l’ouvrage), auxquels peuvent s'ajouter les contre-fiches, les jambes de force, les blochets, les liens…

 

 

Les essences de bois privilégiées pour la conception d’une charpente sont :

  • Les bois résineux : le sapin, le douglas, l’épicéa, le pin sylvestre…
  • Les feuillus : le chêne, le châtaignier, le peuplier…

 

Elle présente de multiples avantages :

  • les combles peuvent être aménageables
  • Les bois utilisés sont de la région
  • C'est une véritable valeur ajoutée pour le bâtiment

 

On peut donc aisément couvrir un bâtiment neuf avec une charpente traditionnelle !

Publié dans #Charpente

Commenter cet article